Gâteau choco black and white

Publié le par Clem

Grosse envie de chocolat !!!

Au final, un gâteau rien d'exceptionnel, une mousse au chocolat blanc qu'on ne sent même pas (c'est de ma faute, satanée chantilly !!!). Mais bon, ça a calmé notre envie !

 

 

 

 

Pour 6 personnes :


Mousse au chocolat blanc:
100 g de chocolat blanc
15 cl de crème fraîche liquide
1 cuillerée à soupe arasée de sucre glace
Gâteau:
250 g de chocolat riche en cacao
120 g de beurre mou + un peu pour le moule
200 g de sucre glace
6 œufs
60 g de farine + un peu pour le moule
Ganache:
250 g de chocolat riche en cacao
25 g de beurre
15 cl de crème fraîche liquide

La veille, préparer la mousse au chocolat blanc : faire fondre le chocolat au bain-marie très doux ou au micro-ondes avec 5 cl de crème fraîche liquide.
Fouetter le reste de crème liquide très froide en chantilly, en lui incorporant le sucre glace, à la fin. (c'est là que personnellement j'ai merdouillé....ma chantilly a mal pris, comme d'habitude, et ma mousse n'était pas vraiment mousse...mais plutôt....sauce....)
Mêler délicatement les deux préparations et mettre au réfrigérateur jusqu’à utilisation.
Préparer le gâteau : préchauffer le four (thermostat 6 – 180°C). Beurrer et fariner un moule à manqué.
Faire fondre le chocolat noir et le beurre coupé en morceaux au bain-marie ou au micro-ondes. Délayer jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse.
Casser les œufs en séparant les blancs des jaunes. Battre les jaunes d’œufs avec le sucre glace et les ajouter, hors du feu, à la préparation, puis incorporer la farine tamisée en mélangeant soigneusement.
Fouetter les blancs d’œufs en neige ferme et les incorporer délicatement à la préparation.
Verser dans le moule, enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 30 minutes.
Au sortir du four, laisser tiédir 10 minutes, puis démouler avec précaution sur une grille. Laisser refroidir complètement et couper le gâteau en deux horizontalement. Etaler la mousse au chocolat blanc sur le disque de base, puis poser le second disque par-dessus, très délicatement, sans appuyer.
Préparer la ganache : faire fondre le chocolat noir au bain-marie, ajouter le beurre et délayer jusqu’à obtention d’une pâte onctueuse. Verser alors la crème à la surface du chocolat et fouetter vivement pour obtenir une texture lisse et brillante.
Verser cette ganache sur le gâteau et l’étaler à l’aide d’une spatule métallique souple pour le masquer entièrement.
Laisser raffermir quelques minutes, puis réserver au réfrigérateur jusqu’au moment de servir.
Servir frais après avoir décoré le gâteau de sujets blancs (ruban, motifs en sucre…).

source : cuisine.tv  (remarquez la mousse au chocolat blanc de leur gâteau et voyez la mienne !!! arggg)

 

 

 

J'aurais mieux fait de faire le brownie triple choc de Manue !

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salwa 05/06/2006 10:27

il a l'air pourtant tellement bon ! mais je suis mdr parce que moi aussi la mousse qui est plutot sauce, je connais bien, tellement bien :o)
mais bon si le gateau etait bon au final, c'est l'essentiel

Alhya 05/06/2006 09:39

Comme tu me fais plaisir là!! tu plantes aussi ta chantilly, moi je l'ai loupé tellement de fois.. que je ne peux plus les compter, je comprends pas, y'a rien à faire, je teste toutes les techniques, j'invoques tous les dieux possibles et imaginables et ça marche toujours pas, mais je persiste, et j'y arriverai!! ;-)) en tout cas, je n'en oublie pas l'essentiel, ton gateau a l'air à tomber, crème ou mousse, au fond on s'en fout, non? !!

Clem 05/06/2006 09:47

lol de la mousse à raser mitsuko !! en tout cas merci à toutes de vos encouragements !

trinidad 05/06/2006 09:04

il est qd m^me bien joli je trouve

Mitsuko 05/06/2006 08:12

A mon avis, dans leur gateau, c'est de la mousse à raser!

rosine 05/06/2006 06:37

Il devait être bon quand même ! Mais dans mon blog je  donne une recette qui ressemble à la tienne ( il s'appelle gâteau aux trois chocolats ) avec une génoise au cacao légère. Si tu veux une grosse couche de mousse, ll faut prendre un moule plus petit.